At the core of Visalus Sciences Body By Vi 90 Day Challenge, is their Vi-Shape nutritional shake mix. Their shake revolves around the concept of meal new weight loss drug As a fitness expert I am always networking with associates and others out there to see what they are doing for loss of fat diets. I ve seen the PX90 advertised on tv and the net but recently had a friend that tried it write up a review for the program. My Friend Gary Stuart recently place it to the test and here s what he had to claim regarding it - click to read more Females are likely to experience baldness on the top and sides of the head, as opposed to the receding hairline often found in men. This yet again illustrates the distinction between feminine pattern baldness and male pattern baldness. lost weight Precautions weight loss pills garcinia cambogia Their bodies were found in three separate rooms of their home off a gravel road about two miles from the Whitewater Country Club near Atlanta. Holy Bibles were left beside Benoit s wife and son. fat loss reviews La France sous-estime-t-elle volontairement son intervention dans le conflit somalien ? | Lesinfos.com
Home » International

La France sous-estime-t-elle volontairement son intervention dans le conflit somalien ?

25 octobre 2011 3 002 lecture(s) Aucun CommentaireBuzzer cet article !

Nairobi n’est pas tranquille. La capitale kényane est secouée par une vague d’attentats attribués à des groupes de soutiens aux chebabs, islamistes extrémistes. Ces derniers avaient promis de s’attaquer au Kenya, suite à l’intrusion de son armée en Somalie, où les chebabs tentent de renverser le pouvoir. Ces dernières 24 heures ce ne sont pas moins de deux attentats qui sont venus perturber la vie de Nairobi. Deux attaques à la grenade, la première ayant fait 14 blessés dans une discothèque, la seconde 1 mort et une trentaine de blessés, près d’un arrêt de bus relate Afrik.com.

En parallèle Emmanuel Chirchir, porte-parole de l’armée kényane aurait déclaré selon le New-York Times que son pays pouvait compter sur le soutien militaire d’un allié occidental pour l’aider à combattre sur le front somalien. Le quotidien américain évoque deux possibilités quant à ce “mystérieux” allié : les Etats-Unis où la France, seraient impliqués dans des frappes aériennes ayant causé la mort de soldats chebabs. Une allégation immédiatement démentie par l’armée américaine niant toute attaque récente. Il faut rappeler que les USA, en coopération avec l’Ethiopie, entre 2006 et 2007, avaient conduit plusieurs frappes “chirurgicales” à l’encontre des chebabs qui, déjà à l’époque, tentaient de prendre le pouvoir en Somalie.  Le journal indique qu’ils n’ont pas été en mesure de joindre d’officiels français pour vérifier l’annonce d’Emmanuel Chirchir.

Le Nouvel Obs’ de son côté, relaie les propos du colonel Thierry Burkhard, porte parole de l’Etat-major français. Ce dernier contredit fermement l’implication de la France dans des attaques aériennes en Somalie, ni d’ailleurs comme cela a pu être dit ailleurs, dans des séries de tirs provenant de bateaux français postés au large du pays. Par contre, il ne dément pas totalement une possible aide française. Selon l’hebdomadaire Français, le colonel Burkard aurait affirmé qu’il existait un support logistique au sol, mais qui resterait très limité et concernerait uniquement le transport de matériel de Nairobi à la frontière avec la Somalie, sans pour autant avoir franchi la dite frontière.

Reste donc, cette grande interrogation : la France amoindrit-elle volontairement l’importance de son intervention dans le conflit somalien ? Ou bien le Kenya  invente-t-il tout simplement ces attaques aériennes ? Quoi qu’il arrive, il est ici question de la légitimité de l’intervention kényane en Somalie. Si elle a provoqué la colère des chebabs, elle n’est pas non plus du goût du président somalien Shariif Sheekh Ahmed pourtant en conflit permanent avec la milice armée. Le Kenya, conscient qu’il n’a pas de légitimité à intervenir en Somalie peut vouloir faire croire qu’il possède le soutien total d’une puissance militaire occidentale, sans que cela soit avéré… Ou alors à l’inverse,  la France, consciente de la non-légitimité de son intervention pourrait préférer faire profil bas et limiter les révélations quant aux tenants et aboutissants de son action en association avec le Kenya. Il semble clair que le Kenya quoiqu’il arrive souhaite un appui autre que logistique de l’occident dans sa lutte face à al-Chebab, mais il n’existe encore aucune preuve tangible que cela soit déjà le cas ou que ce genre d’opération soit en préparation.

Tags : , , , , , , , , , , ,

A lire aussi dans l'actu :
  • Les Infos.com revient bientôt dans une nouvelle version
  • Afghanistan : 10 ans, et après ? (débat vidéo du CICR)
  • Syrie : Le régime ne veut rien entendre
  • Afrique du Sud : Une loi pour protéger les secrets d’Etat de toute publication dans la presse, adoptée à l’Assemblée
  • Haïti : Un rapport de Human Rights Watch dénonce les conditions de vie des femmes dans l’après-séisme
  • Libye : débat autour du futur jugement de Saïf al-Islam Kadhafi
  • Egypte : les manifestations prennent de l’ampleur, le gouvernement offre sa démission
  • Cambodge : les trois derniers chefs khmers rouge face à leurs victimes
  • Au Liban, l’immobilier met en péril le patrimoine archéologique
  • Libye : Le Conseil national de transition devrait remettre Saïf al-Islam Kadhafi à la CPI
  • Imprimer cet article Imprimer cet article

    Laissez-votre commentaire!

    Add your comment below, or trackback from your own site. You can also subscribe to these comments via RSS.

    Be nice. Keep it clean. Stay on topic. No spam.

    You can use these tags:
    <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

    This is a Gravatar-enabled weblog. To get your own globally-recognized-avatar, please register at Gravatar.